Volti Antoniucci
Sculpteur
Chevalier de la Légion d’Honneur
Officier des Arts et des Lettres

 

 


Repères biographiques :
Expositions, catalogues, publications (non exhaustif)…


 L’Enfance
1915 : Fils de tailleur de pierre originaire de Perugia (Italie) Antoniucci Voltigerno, dit Volti - de nationalité française - naît le 1er janvier à Albano. Sa famille vivait occasionnellement à Villefranche sur Mer depuis 1905. Ce n’est qu’en 1920 que la famille Antoniucci s'installe définitivement en France.
1928-1932 : Après une scolarité à l’école communale de Villefranche, Volti entre à l'Ecole des Arts Décoratifs de Nice. En 1932, il obtient une médaille d'or à la Foire de Marseille pour deux bas-reliefs polychromes. Cette même année, il vient à Paris et s'inscrit aux Beaux Arts dans l'atelier de Jean Boucher, où il est reçu élève temporaire à la fin de l'année.


L’Avant-guerre
1936 : Il obtient le premier second Grand prix de Rome pour son œuvre : le Martyr Chrétien. Pendant toute cette période, il travaille tous les après-midis pour vivre, faisant des moulages, de la peinture en bâtiment, des décorations diverses, etc… Par ailleurs, il obtient différents prix de l'Ecole des Beaux Arts de Paris et de l'Institut de France (prix Roux, Prix Lemaire-Bridau, etc…). En Octobre, il se marie avec Antoinette Menant, petite fille du sculpteur et académicien Jules Coutant. La même année, il appelé à partir sous les drapeaux.
La Seconde Guerre mondiale
1939 : Il est fait prisonnier de guerre et rencontre, en 1942, le peintre Alfred Gaspart au stalag VIIA avec lequel il fait de remarquables dessins, témoignage du quotidien de la vie dans les camps. En 1943, après avoir été malade, Volti est rapatrié le 20 Mars. Il ramène ses œuvres de captivité ainsi que celles de son ami Alfred. Suite et grâce à cette rencontre de captivité, il fait la connaissance de nombreux poètes, intellectuels et artistes parisiens tels André Salmon, Jean Follain et Pierre Albert Birot etc…
Arrivé en France, il retrouve son atelier du 5 de la rue Jean Ferrandi à Paris dans le XIVème. Ce dernier sera détruit par une bombe le 2 Septembre de la même année. Ses réflexions au cours de sa captivité et ce sinistre ont détruit tout son passé artistique et les influences diverses qu’il reçu de ses maîtres. Antoniucci Volti commence véritablement sa carrière de sculpteur et signe désormais ses œuvres « Volti ». En novembre son premier fils, Pierre naît.


L’Après-guerre
1945 : Volti reçoit sa première commande de l’Etat pour la ville de Colombes. Fin décembre, Nicoas, son deuxième fils naît.
1946 : Il fait sa première exposition particulière à la Galerie Breteau.
1947 : l’artiste réalise une statue pour l’église Notre-Dame-du-Veau à Paris, et le monument de Coutances.
1948 : Il réalise le Buste de Léonard qui sera acquis par les Musées de la ville de Paris et Groupe de baigneuses en terre cuite pour celui du Château Cambrésis. Volti expose aux salons de Mai,
Tuileries et d’Automne.
La Carrière (1950 à 1989)
1950 : Volti est nommé professeur de sculpture sur bois à l’Ecole des Arts Appliqués de Paris. Cette même année, il fait également une exposition Galerie Claude et devient l’un des membres fondateurs du Comité du « Salon de la Jeune Sculpture » ou il exposera régulièrement chaque année.
Il participation également, à l’exposition "Permanence de la forme" organisée par Jean Bouret à la Galerie de la Boétie, à l’exposition  "Le Nu de Rodin à nos jours" à la Maison de la Pensée Française et enfin, à une autre exposition internationale en Belgique.
1952 : Volti réalise Harmonie qui entrera au Musée national d’Art moderne ainsi que le Buste de Pierre pour la ville de Paris. Il exécute une décoration pour le sanatorium d’Abreschviller en Moselle et il fait une exposition particulière au Centre des relations internationales.
1953 : Exposition particulière Galerie Chardin et participation à une exposition internationale en Italie. Volti coule en bronze une petite Baigneuse qui ira au Musée d’Albi et sculpte l’Eté pour le Musée de Menton. Il réalise une décoration pour le groupe scolaire de Salins-les-Bains. Il est invité pour la première fois aux « Peintres Témoins de leur Temps », où il sera réinvité les années suivantes.
: Deuxième exposition à la Galerie Chardin. Biennale de Bruxelles en Belgique.
1955 : Biennale d’Anvers en Belgique.
1956 : « La sculpture contemporaine » au Musée Rodin à Paris.
1957 : Exposition rétrospective à la maison de la Pensée Française. Deuxième festival de peinture et sculpture de Vichy. Participation pour la France à la « IVème Biennale de Sao Paulo » au Brésil dans le Musée d’Art moderne. « Vème Biennale de Sculpture » d’Yverdon, Suisse.

1959 : Exposition rétrospective au Palais de la Méditerranée à Nice.
1962 : « Salon de la jeune sculpture ». Volti est membre du Comité directeur de ce salon à la Maison de la Pensée Française.
1963 : Sélection du Salon Comparaison à Tokyo.
Volti est fait Chevalier de la Légion d’Honneur et Officier de l’Ordre des Arts et des Lettres.
1963 : Exposition galerie Chardin, Paris.
1964 : « Biennale internationale des Formes Humaines » à Paris. Volti est initiateur et membre fondateur de ce Salon.

1966 : Exposition de dessins et statues de Volti dans les galeries et jardins du Moulin de Vauboyen à Bièvre. Sortie de l’ouvrage : « Belle Chair » d’Émile Verhaeren dont Volti en est l’illustrateur, éditeur Pierre de Tartas.
Revue Terre d’Europe « Volti ». Texte de Jean-Robert Delahaut.

1967 : Volti est nommé vice-président du « Salon d’automne » à Paris. Il expose aux « Peintres Témoins de leur Temps » : La mort d’un cosmonaute. Importante exposition à la Galerie des Ponchettes à Nice. Les Trois Grâces, dessin au crayon, dans l’ouvrage : Histoire de L’Erotisme
La Jeune Parque de Joseph-Marie Lo Duca.
Les Editions Pierre Callier de Lausanne éditent une monographie de Volti préfacée par Jean-Robert Delahaut.
1970 : Exposition particulière à la Galerie Katia Granoff. Il participe à l’ensemble "L’art présenté dans la cité" à Montparnasse. Invité aux entretiens de Bayonne" où il est représenté par un bronze Bernadette. IIIème Exposition internationale du petit bronze "Escultores Epopeos". Musée espagnol d’Art Contemporain (Madrid).
1971- Musée du Petit Palais Genève - Exposition : « 10 peintres, deux sculpteurs », Organisée par « les Peintres Témoins de leurs Temps ».
1972 : Le Musée des Beaux Arts du Havre présente un ensemble rétrospectif de sculptures et de dessins de Volti. Le Havre : exposition particulière à la Galerie Hamon.
De 1974 à 1975 : Exposition particulière à la Galerie Katia Granoff, invité d’honneur au « Salon de Fontainebleau », Volti expose à Pérouge (Ain). Sa sculpture Arabesque est présentée à l’ »Exposition international des Arts de Téhéran » - « Salon d’automne de Paris » Section Iranienne. IVème exposition internationale du petit bronze : « Sculpteur en France de Rodin à nos jours ». Musée civico Padoue, Italie.
1976 : Expositions particulières Galerie Aktuaryus à Strasbourg, Galerie Banneret à Berne et au Palais de la culture à Brest. Il est invité d’honneur au salon d’Alfortville. Il exécute pour la ville de Menton un Saint-Michel en cuivre (7 m. de haut). Expose à la galerie des Arts Dhabiat Abdulla Al Salem, Koweit.
1978 : Exposition particulière Galerie Hamon au Havre. Expositions de sanguines Galerie Malaval à Lyon et Galerie Aktuaryus à Strasbourg. Exposition particulière Galerie Katia Granoff.
Importante rétrospective au Salon d'Automne. Invité d’honneur à HEC, Jouy-en-Josas.
1979 : Expositions particulières à Divonne-les-Bains et à la Galerie du Banneret à Berne. Les Editions S.M.I. éditent le livre noir préfacé par Geneviève Testanière, Conservateur des Musées du Havre.
L’Amateur d’Art. Article : « Maillol Volti ».
1980 : Savoleyres sur Verbier, SUISSE. Objets d’art Africain, peinture et sculptures : Exposition Enfants d’ici, enfants d’ailleurs, enfants du monde. Comité d’honneur M. Léopol Sédar Senghor, Président de la république du Sénégal et M. Georges-André Chevallaz, Président de la Confédération helvétique. Exposition : « Volti - Yves Brayer - Bernard Buffet » au Château des Hayes
1981 : Création de la Fondation Musée Volti dans la Citadelle de Villefranche sur Mer.
Participation à l’exposition internationale : « Japan international artist society ». Chiba prefectural Muséum of Art. Officiel International de la peinture et sculptures contemporaine 1981-1982 Sélection.
1982 : Exposition de la Femme Insecte au « Salon d’Automne » à Paris
1983 : Exposition des Trois Grâces (1 m. de haut) au « Salon d’Automne » à Paris Spécial Salon d’Automne ( publication), L’Art en collection. Article : Panorama Monaco - Cote d’Azur.
1984 : Exposition des Parisiennes au « Salon d’Anger ». La Vie médicale magazine. Article : Volti, un hymne à la vie de Micheline Sandrel.

1989 : Exposition Galerie Triade à Barbizon. Exposition Galery Art Point à Tokyo. Publication de l’ouvrage : Eche Homo
Après quatre ans d’épreuve de santé mais toujours créatif, Volti décède le 14 Décembre à l’Hôpital Broussay dans le XIVème arrondissement de Paris.
Expositions Posthumes
1990 : Présentation d’œuvres de Volti par la Galerie Katia Granoff à la FIAC.
1991 : Exposition Galerie du Banneret, Berne, Suisse.
Présentation d’œuvres de Volti dans le cadre de l’exposition : "Artists of the Paris school" par la "Interallianz Bank zurich AG" Hong Kong Representative office.
1992 : Exposition Galerie Billy, La Baule. Exposition Galerie Sanguines à la Rochelle. Exposition Galerie Couleurs du temps à Genève en Suisse.
Acquisition par la ville de Paris d’une sculpture monumentale : Harmonie, 2.50 m. de long, inaugurée en novembre et installée place Theodor-Herzl au carrefour de la rue de Turbigo et de la rue Réaumur.
1993 : Installation de la sculpture monumentale : Arabesque dans le Golf de l’Amirauté à Dauville."Hommage à Volti", Angers.
1996 : Exposition Volti au Palais Bénédictine de Fécamp.
1998 : Exposition à la Galerie Larock-Granoff à Paris.
1998/1999 : Volti à Roissy Charles de Gaule. Exposition de sculptures monumentales.
1999 : Exposition Volti à la Citadelle Vauban de Belle-Ile-en-mer.

2004 : Milwaukee Art Muséum acquisition 2004 : Antoniucci Volti (French, 1915–1989) Harmonie, 1964 Bronze H. 34 in. Gift in memory of David W. and Ethel S. Goodman
2007 : Volti au Carla-Bayle. Les sculptures de Volti : Souvenir, Maternité, et la Florentine sont installées, en permanence dans les rues de la bastide du Carla-Bayle en Ariège.
2014 : « Domus Mare nostrum », Habiter le mythe méditerranéen. Exposition de la sculpture Méditerranée de Volti dans l’Hôtel des Arts de Toulon.

De juillet 2014 à mai 2015 : Chine
.
Exposition : VOLTI, ARCHITECTE DE LA SENSUALITÉ.

Exposition rétrospective des œuvres de Volti dans cinq villes majeures de Chine.

Cette exposition de Prestige est placée sous le parrainage du Ministère français des Affaires Etrangères et a reçu le label «France-Chine 50» en tant que manifestation officielle du cinquantenaire des relations diplomatiques entre la France et la Chine.

Elle se sera tenue dans les musées suivants :
Beijin, Musée des Arts du monde.
Tianjin, Musée des Beaux Arts.
Chengdu, Musée de la province du Sichuan.
Wuhan, Musée de la ville de Wuhan.
Shanghai, China Art Museum.
La sculpture Composition  de Volti est entrée dans la collection permanente du musée China Art Museum à Shanghai.
1915 - 2015 : Centenaire de la naissance de Volti.
De septembre à novembre 2015, deux expositions organisées avec le concourt de la Fondation Volti, et les mairies de Villefranche sur Mer et de Cap D’Ail autour du CENTENAIRE DE VOLT : RETOUR DE CHINE.
Du 18 septembre au 14 novembre 2015, exposition de sculptures dessins et tapisseries de Volti au Château des Terrasses de la ville de Cap d’Ail.
Du 19 septembre 2015 au 15 novembre 2015, exposition de sculptures monumentales de Volti, sur les courtines de la Citadelle de Villefranche sur Mer.

 

SCULPTURES

 

MONUMENTALES

 

MUSEE VOLTI

 

DESSINS

 

ARCHIVES

 

PORTRAIT

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash